06.08.2020

Crédit Agricole Assurances maintient un bon niveau de solvabilité et d’activité sur ses lignes prioritaires

Dans un contexte de crise sanitaire et économique inédit, Crédit Agricole Assurances poursuit au 1er semestre le développement de ses lignes prioritaires d’activité, la protection des biens et des personnes, pour diversifier son mix-produits, ainsi que les unités de compte en assurance vie.

En assurance dommages, Crédit Agricole Assurances maintient une dynamique de croissance, avec un chiffre d’affaires qui atteint 2,8 milliards d’euros à fin juin 2020, en progression de 4,2% par rapport à fin juin 2019. En outre, le nombre de contrats en portefeuille bénéficie également d’un apport net positif de 160 000 contrats sur le semestre, et s’élève à plus de 14,2 millions de contrats à fin juin 2020, en progression de 3,1% sur un an. Preuve du rebond significatif de l’activité après la fin du confinement, les affaires nouvelles du mois de juin 2020 sont en hausse de 94% par rapport au mois de mai 2020, permettant de retrouver le bon niveau de juin 2019.

Le ratio combiné[1] s’élève à 97,7% à fin juin 2020, et intègre le coût du dispositif de soutien mutualiste et volontaire sur la garantie perte d’exploitation.

Les taux d’équipement des particuliers poursuivent leur croissance, en France dans les réseaux des Caisses régionales (41,0%[2] à fin juin 2020, soit +1,0 point sur un an) et de LCL (25,2%3 à fin mars 2020, soit +0,6 point sur un an), et en Italie dans les réseaux de CA Italia (15,9%[3], soit +1,3 point sur un an).

 

En prévoyance / emprunteur / assurances collectives, le chiffre d’affaires s’établit à 2,0 milliards d’euros, en progression de 2,1% par rapport à juin 2019.

 

En épargne / retraite, la stratégie de réorientation vers les unités de compte démarrée au 4e trimestre 2019 est un succès.

A fin juin 2020, la part des UC dans la collecte brute atteint le niveau très élevé de 41,4%, en hausse de 14,3 points de pourcentage par rapport au premier semestre 2019.

Avec un très bon niveau de collecte nette UC, à 2,6 milliards d’euros à fin juin 2020, et une décollecte de -2,7 milliards d’euros sur les contrats en euros, la collecte nette totale du premier semestre est légèrement négative à -0,2 milliard d’euros.

Les encours gérés en assurance vie progressent de 1,6% sur un an à 302 milliards d’euros[4], dont
68,5 milliards d’euros en unités de compte (+3,9% par rapport à fin juin 2019), et 233,5 milliards d’encours euros (+0,9%). Les encours UC atteignent ainsi 22,7% de l’encours global, en amélioration de 0,5 point sur un an.

En raison de la collecte euro exceptionnellement élevée qui avait été enregistrée au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires du premier semestre 2020 est quant à lui en diminution de 38%, à 9,7 milliards d’euros.

En outre, Crédit Agricole Assurances continue de doter sa Provision pour Participation aux Excédents (PPE) qui atteint plus de 11,5 milliards d’euros au 30 juin 2020, soit 5,5%[5] des encours Euro ; celle-ci peut venir en support au taux de rendement moyen annualisé des actifs du fonds général, qui atteint 2,50%[6]au premier semestre 2020, soit un niveau déjà nettement supérieur au taux minimum garanti moyen (0,28% à fin 2019).

 

Au global, le chiffre d’affaires de Crédit Agricole Assurances s’élève à 14,5 milliards d’euros au 30 juin 2020, en baisse de 28,8% par rapport au premier semestre 2019, qui avait connu une collecte euro exceptionnellement élevée.

 

Dans la continuité des mesures prises dès le premier trimestre 2020, Crédit Agricole Assurances a maintenu sa mobilisation face à la crise sanitaire et économique. Le dispositif de soutien mutualiste et volontaire décidé par le groupe Crédit Agricole en faveur des clients ayant souscrit une assurance multirisque professionnelle avec perte d’exploitation, a bénéficié à près de 50 000 professionnels et agriculteurs, et 30 000 professionnels de santé.

L’ensemble des mesures d’accompagnement et de contribution aux fonds de solidarité mises en place par Crédit Agricole Assurances en réponse à la crise du Covid-19 représente près de 290 millions d’euros pour le groupe Crédit Agricole sur la période, avec un impact de -140 millions d’euros sur le résultat net part du groupe Crédit Agricole Assurances au 30 juin 2020.

 

Dans ce contexte, au premier semestre 2020, le résultat net part du groupe de Crédit Agricole Assurances s’élève à 531 millions d’euros[7]. Hors prise en compte des gestes de solidarité et de soutien[8], le RNPG atteint 670 millions d’euros, en recul de 4,6% par rapport à la même période de 2019.

 

Le ratio prudentiel Solvabilité 2 de Crédit Agricole Assurances s’élève à 233% au 30 juin 2020, stable par rapport au 31 mars 2020 (-1 pp).

 

Le 17 juillet 2020, Crédit Agricole Assurances a placé avec succès un milliard d’euros d’obligations subordonnées afin de financer le remboursement anticipé de dettes intragroupe. Ces titres, d’une maturité de dix ans et portant intérêt au taux de 2,00 %, sont éligibles en capital Tier 2 sous Solvabilité 2.

 

Dans un communiqué publié le 23 avril 2020, l’agence de notation Standard & Poor’s a maintenu la note des principales filiales opérationnelles de Crédit Agricole Assurances (A / perspective stable).
 

 

 

  1. ^ [1] Ratio (Sinistralité + frais généraux + commissions) / cotisations, net de réassurance, périmètre Pacifica
  2. ^ [2] Part des clients ayant au moins un contrat en assurances automobile, MRH, santé, juridique, tous mobiles/portables ou GAV. Un nouveau calcul est appliqué depuis le T4-19. Taux pro forma du T2-2019 : 40,0% (CR) et 24,6% (LCL).
  3. ^ [3] Part des clients du réseau CA Italia ayant au moins un contrat commercialisé par CA Assicurazioni, filiale d’assurance non-vie de Crédit Agricole Assurances.
  4. ^ [4] Encours en épargne, retraite et prévoyance
  5. ^ [5] Périmètre Vie France
  6. ^ [6] Taux Predica
  7. ^ [7] La contribution au résultat net part du groupe de Crédit Agricole S.A. s’élève à 499 millions d’euros. L’écart avec le résultat net part du groupe de Crédit Agricole Assurances provient essentiellement d’un retraitement analytique affectant le coût de la garantie Switch au métier Assurances (environ -30 millions d’euros).
  8. ^ [8] Les éléments spécifiques du semestre comprennent la contribution au Fonds de solidarité de l’Etat, la contribution au Fonds de solidarité du groupe Crédit Agricole pour les personnes âgées, le coût du dispositif de soutien mutualiste sur la garantie perte d’exploitation et la mesure extracontractuelle en faveur des personnes fragiles (pour un impact total de -140 millions d’euros en RNPG).

Crédit Agricole Assurances, premier assureur en France, rassemble les filiales assurances du Crédit Agricole. Le groupe propose une gamme de produits et services en épargne, retraite, santé, prévoyance et assurance des biens. Ils sont distribués par les banques du groupe Crédit Agricole en France et dans 9 pays dans le monde, par des conseillers en gestion patrimoniale et des agents généraux. Les compagnies de Crédit Agricole Assurances s’adressent aux particuliers, professionnels, agriculteurs et entreprises. Crédit Agricole Assurances compte 4 700 collaborateurs. Son chiffre d’affaires à fin 2019 s’élève à 37,0 milliards d’euros (normes IFRS).

www.ca-assurances.com