10.01.2019

Le Crédit Agricole réaffirme son ambition d'accompagner les acteurs de la filière viti-vinicole en mettant en vente deux châteaux bordelais

La stratégie du Groupe Crédit Agricole dans le domaine viticole est atypique. Il est à la fois, le premier financeur de la filière en France, un propriétaire exploitant de plusieurs vignobles à Bordeaux et en Bourgogne et il est associé minoritaire au capital d’entreprises du secteur. « Le Crédit Agricole est au cœur des problématiques de production, de gestion et de commercialisation des vins, au même titre que les clients qu’il accompagne » précise Jack Bouin, Directeur général du Crédit Agricole Aquitaine.

Soucieux de garder un équilibre entre l’accompagnement de ses clients et l’exploitation en direct de ses propriétés, le Crédit Agricole a décidé de mettre en vente deux châteaux bordelais, Château Blaignan (Médoc) et Château La Tour de Mons (Margaux), se concentrant ainsi sur trois propriétés viticoles :

  • Château Grand Puy Ducasse (5ème Grand cru classé de Pauillac)
  • Château Meyney (Saint-Estèphe)
  • Château de Santenay (Bourgogne)

Les cessions engagées vont lui permettre de conforter sa position de leader dans la filière et son engagement auprès de ses acteurs. « Les fonds issus de la vente de ces deux propriétés viticoles seront directement réinvestis en accompagnement minoritaire (capital transmission ou capital développement) de clients du groupe Crédit Agricole » indique Christophe Blanchy, en charge des activités de capital investissement pour Crédit Agricole S.A.

­

De plus, pour poursuivre l’amélioration qualitative des vins, renforcer la démarche environnementale des domaines et développer l’œnotourisme au cœur de Pauillac, un vaste programme d’investissement s’engage à Grand Puy Ducasse, lequel devrait permettre à un nouveau cuvier et un nouveau chai d’élevage de voir le jour en 2021.

Situé à Soussans, au cœur de l’appellation Margaux, Le Château La Tour de Mons s’étend sur une superficie de 58 hectares, et s’est agrandi suite au rachat du Château Marsac-Seguineau en 2001. Les investissements réalisés, après son acquisition en 1995, dans le vignoble, dans les chais et en communication, ont permis au Château d’accroitre significativement sa notoriété.

Le Château Blaignan, situé dans l’appellation Médoc, a été acquis en 2004 et s’étend sur 97 hectares. Les investissements successifs ont permis la mise en place d’une stratégie d’amélioration qualitative des vins du domaine, notamment avec la construction d’un nouveau cuvier en 2010. Cette amélioration qualitative a permis à Château Blaignan de remporter de nombreuses distinctions sur les derniers millésimes.

Le conseil choisi pour la vente de ces deux propriétés est Sodica Millésime.