26.01.2018

Le Crédit Agricole expérimente la technologie Blockchain pour les virements transfrontaliers

Dans le cadre de son projet client, le Crédit Agricole expérimente une solution qui vise à simplifier et accélérer les virements de ses clients frontaliers qui travaillent à l’étranger.

Cette expérimentation utilisant une technologie Blockchain privée va permettre la réalisation d’opérations de virements financiers entre deux frontières en quelques minutes. Ce processus incluant une opération de change est, par ailleurs, piloté directement via le smartphone du client.  

Cette Blockchain privée développée par la Fintech californienne Ripple permet ainsi :

- Le règlement des transferts en devises, directement de banque à banque,
- Le règlement des transactions en temps réel,
- Un registre horodaté accessible en temps réel et infalsifiable,
- Une réduction et transparence des coûts de transferts (taux de change).

Cette expérience, d’une durée de 6 mois, est pilotée par Crédit Agricole Payment Services et va être effectuée sur des transferts de salaires en francs suisses pour 90.000 clients frontaliers, entre la Caisse régionale Crédit Agricole des Savoie et la banque suisse, Crédit Agricole Next Bank.

Crédit Agricole Payment Services et Ripple présenteront les enjeux de cette expérimentation lors du Paris Fintech Forum à Paris, le 30 janvier prochain.