14.02.2018

Philippe Brassac : la performance au service de l’engagement

C’est avec beaucoup de satisfaction que j’ai pris connaissance de l’étude D-Rating classant le Crédit Agricole comme la plus performante des banques françaises en matière de digital, sur le web comme sur le mobile.

Lisez, likez, commentez et partagez la tribune de Philippe Brassac sur Linkedin
 

Nos efforts sont ainsi reconnus par cette agence spécialisée qui souligne que le Crédit Agricole réussit à utiliser et transformer son organisation décentralisée « en multipliant les communications et les tests locaux sur le digital, ce qui lui permet d’être très réactif dans la mise en œuvre d’innovations ».

Je vois là une reconnaissance de l’ambition qui dicte notre action : forts tout à la fois de notre réseau et de notre capacité à innover, nous voulons être une banque 100% humaine ET 100% digitale.

Chacun de nos clients peut ainsi accéder à nos services par tous les canaux, traditionnels comme nouveaux, le conseiller restant au centre de la relation.

Parce que c’est l’irremplaçable garant de la responsabilité. Parce que, surtout, l’humain est le cœur de notre tradition, de nos valeurs et de notre mission.

Cette capacité à concilier la modernité avec la force de valeurs immuables, la performance et l’engagement, doit beaucoup à nos racines et à notre statut mutualiste. C’est même la marque de fabrique et les Français ne s’y trompent pas, 91% d’entre eux déclarant avoir une bonne image des entreprises coopératives. Combien d’institutions peuvent-elles en dire autant ?

La culture de la performance, c’est celle qui qui nous permet de réaliser, cette année, de très bons résultats et de dégager des profits importants.

La culture de l’engagement, c’est celle qui nous conduit à concevoir le profit comme un moyen et non comme une finalité ; comme le passage obligé pour pouvoir continuer à investir afin de toujours mieux répondre aux attentes de nos clients, pour pouvoir rester présents sur des territoires où notre implantation est décisive pour la vitalité économique et l’équilibre social.

Bref, assurer la performance pour la mettre au service de l’engagement, ce n’est rien moins que faire des profits utiles et donc remplir ce qui est notre mission. Notre mission de banque mutualiste, humaine et digitale.

Philippe Brassac

Directeur général de Crédit Agricole S.A. Philippe Brassac est Directeur général de Crédit Agricole S.A. depuis le 20 mai 2015, membre du Comité exécutif de Crédit Agricole S.A. Philippe Brassac est entré au Crédit Agricole du Gard en 1982, où il a notamment été directeur ...