09-07-2021

Climat & finance responsable : Le groupe Crédit Agricole s’engage dans l’alliance Net Zero Banking

Le Crédit Agricole et Amundi adhèrent respectivement à la Net Zero Banking Alliance et à la Net Zero Asset Managers Initiative du programme des Nations unies pour l’environnement (UNEPFI). En cohérence avec son Projet Sociétal, le Groupe confirme ainsi la contribution de sa stratégie climat aux objectifs de développement durable des Nations unies et sa volonté d’être un acteur majeur de la transition climatique.

Climat & finance responsable :  Le groupe Crédit Agricole s’engage dans l’alliance Net Zero Banking

En adhérant à la Net Zero Banking Alliance, le Crédit Agricole s’engage à aligner les émissions de gaz à effet de serre induites par ses propres activités et celles liées à ses financements et investissements à la trajectoire de neutralité carbone en 2050. Pour cela, la banque fera porter en priorité ses efforts sur les secteurs les plus émetteurs. Elle s’engage par ailleurs à se fixer des objectifs intermédiaires d’ici 2030 et à rendre compte chaque année de son avancement.

Rejoignant la Net Zero Asset Managers Initiative, Amundi, filiale de gestion d’actifs du groupe Crédit Agricole, va également travailler avec l’ensemble de ses clients pour que leurs portefeuilles affichent un taux d’émissions net en carbone de zéro d’ici 2050 avec des objectifs de réduction intermédiaires d’ici 2030.

De son côté, Crédit Agricole Assurances accompagne ses clients dans la prévention et la gestion des risques climatiques et poursuit son engagement vers une économie bas carbone au travers d’une stratégie d’investissement responsable, en faveur de la transition énergétique. Signataire des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) depuis 2010, Crédit Agricole Assurances étudie avec attention les travaux menés par les Nations unies autour d’autres alliances. 

 

L’alliance Net Zero : un outil pour accélérer la transition climatique

Signataire des Principes Equateur en 2003, des Principes Climat en 2008, des « Principles for Responsible Banking » et participant au « Collective Commitment to Climate Action » des Nations Unies depuis 2019, le groupe Crédit Agricole est engagé de longue date dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il a fait de la finance verte est un axe essentiel de son Projet sociétal. 

En ligne avec le Projet du Groupe, l’alliance Net Zero confirme son engagement et sa volonté d’œuvrer dans l’intérêt de la société.

Pour Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole S.A. : « L’urgence climatique appelle à une accélération du processus de transition des économies et des sociétés. En rejoignant l’alliance, nous nous engageons activement dans cette démarche de contribution à cet objectif de neutralité carbone pour qu’ensemble, acteurs publics et privés, nous puissions réussir le défi d’une transition juste, universelle et respectueuse de notre planète. »

Le Groupe communiquera prochainement les modalités de mise en œuvre de cet engagement.

 

Un Groupe engagé autour de sa stratégie climat  

Le Crédit Agricole s’est déjà engagé dans sa stratégie climat publiée en juin 2019 à aligner sa stratégie sur l’Accord de Paris et à sortir totalement de l’industrie du charbon thermique à horizon 2030 pour les pays de l’OCDE et en 2040 pour le reste du monde.
Pour mettre en œuvre cette stratégie, le Groupe a mis en place une gouvernance au plus haut niveau et structurée autour d’un comité scientifique indépendant, une note de transition climatique visant à évaluer la capacité de transformation de 8 000 de ses clients grandes entreprises cotées et une plateforme de reporting extra-financier, unique sur la place, afin d’assurer un pilotage précis et global de sa stratégie ESG.

Dans le cadre de la politique progressive de réallocation de ses portefeuilles de financement et d’investissement, le Crédit Agricole s’est engagé à publier son exposition au charbon et plus largement aux énergies fossiles dans sa déclaration de performance extra-financière. Ainsi, en 2020, on constate sur un an une baisse du financement des énergies fossiles de 4,9% et des investissements dans les énergies fossiles de 14,8%. Il apparait que le mix énergétique pour 2019 et 2020 de ses 4 grands métiers (gestion d’actifs, banque de financement et d’investissement, assurances et banque de détail avec LCL) surperforme le mix mondial projeté par l’Agence internationale de l’énergie en 2040 (scénario développement durable). Le Crédit Agricole publie depuis 2012 l’empreinte carbone de son portefeuille de financement. En 2020, c’est l’une des rares banques à publier ses encours par nature d’énergie, fossiles ou renouvelables, renforçant ainsi son engagement de transparence.
 

Plus d’informations sur :
https://www.unepfi.org/net-zero-banking/ 

Adoption de la plateforme de certification blockchain de Wiztopic
Dans le but de sécuriser sa communication, le Groupe Credit Agricole certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.