12.03.2020

Amundi accompagne Bathô, le chantier naval insolite nantais, dans son développement en tant qu’acteur de l’économie circulaire

Amundi, leader européen de la gestion d’actifs et acteur engagé avec 3,3 milliards d’euros[1] en épargne solidaire sous gestion, apporte son soutien à Bathô, chantier naval d’insertion nantais. Cet investissement via le fonds d’épargne solidaire Amundi Finance et Solidarité[2] permettra à la société de pérenniser son développement, de renforcer son impact social et d’exporter son concept sur d’autres territoires.

 

1 million de bateaux de plaisance sont actuellement immatriculés en France : 80% du parc a plus de 35 ans et plus de 300 000 bateaux sont hors d’usage. Les bateaux en fin de vie sont à l’heure actuelle mis en décharge avec incinération des coques et des ponts en polyester qui ne sont pas recyclables à moins de recourir à des procédés coûteux et polluants.

Créée en 2018, Bathô est une Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS) installée au sud de Nantes, qui donne une seconde vie à ces bateaux de plaisance hors d’usage, en les réemployant pour d’autres formes d’habitations sur terre ferme, comme des gîtes dans les jardins, des hébergements touristiques insolites dans les campings privés et municipaux, des salles de réunion inspirantes pour les entreprises et le co-working, ou des aires de jeux publiques pour les enfants. Bathô a réalisé en 2019 ses premières ventes sur ces marchés prometteurs et en croissance.

Bathô a construit son développement sur un modèle d’affaires circulaire, celui du prolongement de la durée de vie d’un objet. Elle est aussi un acteur engagé dans la recherche d’utilité sociale par son statut ESUS. En effet, en plus des emplois crées dans les métiers de la menuiserie, du composite, de l’agencement, et de la métallerie, le chantier naval accompagne aussi des jeunes en apprentissage

(Bac pro, Compagnon du devoir, Maison familiale rurale, AFPA,…) et des personnes éloignées de l’emploi (Association d’insertion par l’activité économique, Centre d’action sociale,...). Plus de 6 000 heures d’insertion ont ainsi été dispensées en 2019 sur son site de production.

Leader de l’investissement solidaire avec 300 millions d’euros sous gestion à ce jour, le fonds Amundi Finance et Solidarité finance en fonds propres et/ou en dettes des entreprises non cotées, innovantes, en croissance et générant un impact social et environnemental positif pour la collectivité. Au travers de ce fonds, Amundi soutient l’accès à l’emploi, le logement accompagné, l’accès aux soins et à l’éducation pour tous, en investissant dans des entreprises sociales bâties sur un modèle économique rentable et pérenne et dont l’impact est au cœur de leur stratégie.

 

Didier Toqué et Romain Grenon, cofondateurs de la société Bathô déclarent :

« Les innovations dans les modèles d’affaires circulaires sont caractérisées, par nature, par des mises en réseau et des synergies collaboratives autour de valeurs et d’ambitions de développement durable partagées. L’entrée d’AMUNDI au capital de notre jeune entreprise territoriale de l’ESS, va nous permettre de développer nos fondamentaux comme l’approvisionnement durable en circuits courts, l’économie de ressources, les coûts évités des déchets, l’écoconception de nos produits et de nos services, l’économie de la fonctionnalité et la recherche d’utilité sociale, qui sont aux cœurs de notre projet, puis la reproductibilité de notre modèle sur d’autres territoires »

Florian Peudevin, Co-Gérant du Fonds Amundi Finance et Solidarité chez Amundi ajoute :

« Cet investissement dans le chantier naval insolite « Bathô » est en ligne avec notre politique d’investissement territorial responsable et solidaire sur une thématique innovante. La société Bathô concilie recyclage et logement s’appuyant sur l’insertion professionnelle vers les métiers de la construction navale. Grâce à l’apport de financement du fonds Amundi Finance et Solidarité, la société Bathô pourra continuer à se développer de manière pérenne et exporter son modèle sur d’autres territoires français. »

 

  1. Donnés au 31/12/2019
  2. Investissement réalisé via le FCP Finance et Solidarité, fonds solidaire qui a pour objectif de financer le développement d’entreprises sociales et solidaires répondant à des enjeux cruciaux de la société (réinsertion par l’emploi, logement, accès aux soins …) tout en recherchant une rémunération positive : 80% de son actif est investi dans des titres non cotés d’entreprises à fort impact social, l’actif résiduel est investi dans des produits monétaires.

Premier gérant d’actifs européen parmi les 10 premiers acteurs mondiaux[1], Amundi propose à ses 100 millions de clients - particuliers, institutionnels et entreprises - une gamme complète de solutions d’épargne et d’investissement en gestion active et passive, en actifs traditionnels ou réels.

Ses six plateformes de gestion internationales[2], sa capacité de recherche financière et extra-financière, ainsi que son engagement de longue date dans l’investissement responsable en font un acteur de référence dans le paysage de la gestion d’actifs.

Les clients d’Amundi bénéficient de l’expertise et des conseils de 4 500 professionnels dans près de 40 pays. Créée en 2010 et cotée en Bourse fin 2015, Amundi gère aujourd’hui plus de 1 600 milliards d’euros d’encours[3].

 

Amundi, un partenaire de confiance qui agit chaque jour dans l’intérêt de ses clients et de la société.

 

 

 

  1. ^ [1] Source : IPE « Top 400 asset managers » publié en juin 2019 sur la base des encours sous gestion au 31/12/2018
  2. ^ [2] Boston, Dublin, Londres, Milan, Paris et Tokyo
  3. ^ [3] Données Amundi au 31/12/2019