08.11.2016

Résultats du troisième trimestre et neuf premiers mois 2016

Résultats en forte hausse et solidité financière encore renforcée
Contribution de tous les métiers à la croissance

 

Groupe Crédit Agricole*

Résultats
& solidité financière

  • Bon niveau d’activité de toutes les composantes : réseaux, métiers et grandes clientèles
  • RNPG T3 : 1,4 Md€ en publié, 1,8 Md€ en sous-jacent[1] (+4% T3/T3) ; 9M sous-jacent1 4,7 Mds€
  • Caisses régionales : RNPG à un haut niveau, 0,78 Md€ au T3 ; 9M : 2,4 Mds€
  • Solidité financière au meilleur niveau, encore renforcée : ratio CET1 non phasé[2] 14,4%

* Crédit Agricole S.A. et Caisses régionales à 100%

 

Crédit Agricole S.A.

Activité
& revenus

  • Bonne dynamique commerciale dans tous les métiers
  • PNB sous-jacent1 : +12% T3/T3
  • Forte progression en Grandes clientèles (PNB +38% T3/T3) et premiers effets récurrents d’Eurêka

Résultats

  • Simplification de la structure du Groupe (opération Eurêka) : effet positif en RNPG de 1,25 Md€
  • RNPG T3 publié : 1,86 Md€ ; sous-jacent1 : 1,02 Md€, +27% T3/T3
  • Bon contrôle des charges d’exploitation : en baisse de -2% T3/T3
  • Risques bien maîtrisés dans tous les métiers : coût du risque de crédit 41 pb

Solidité financière

  • Solidité financière confirmée et encore renforcée : ratio CET1 non phasé2 12,0%
  • Coussin de 475 pb par rapport au seuil de restriction de distribution applicable au 01/01/2017[3]

Dividende

  • Politique de dividende précisée, s’appuyant sur une forte base de capital et une bonne visibilité sur la future génération de résultats
  • Intention de proposer un dividende de 0,60 €[4] au titre de 2016; à partir de 2017, taux de distribution de 50% et intention de ne pas baisser le dividende par rapport à 2016
 

[1] Pour le détail des éléments spécifiques du troisième trimestre et des neuf mois 2016 et des exercices comparables en 2015, voir l’annexe en page 24 de ce communiqué.

[2] Y compris résultat du T3-16 non audité.

[3] 465 pb en utilisant le ratio CET1 phasé, sous réserve de la confirmation par la BCE de la pré-notification de l’exigence SREP 2017

[4] Intention de proposer à l’AG 2017 un dividende au titre de 2016 de 0,60 €, qui a été entièrement déduit de la base de capital CET1 au 30 septembre 2016.