20.03.2014

PMT : CREDIT AGRICOLE 2016

Le groupe Crédit Agricole présente aujourd’hui à Londres à l’occasion d’un Investor day son plan à moyen terme : Crédit Agricole 2016.

 

Ce plan concrétise un travail collectif engagé il y a 18 mois au sein de toutes les composantes du groupe Crédit Agricole : les Caisses régionales, Crédit Agricole S.A. et ses filiales en France et à l’international, la FNCA.  Crédit Agricole 2016 s’inscrit dans la continuité du projet de Groupe annoncé le 15 décembre 2010, dont l’ambition de moyen et long terme est devenir leader en Europe de la Banque universelle de proximité.

 

La Banque universelle de proximité est un modèle de banque intégré pour produire et fournir tous les services financiers à tous les clients du Groupe, tant en banque de proximité (Caisses régionales, LCL, Cariparma, etc) que dans les métiers spécialisés (banque de financement et d’investissement, gestion de l’épargne et assurances, services spécialisés).

 

 

 

 

Croître et délivrer une rentabilité solide et récurrente

 

 

Le groupe Crédit Agricole présente son plan à moyen terme 2014-2016, qui s’appuie sur des fondamentaux solides :

 

  • Un RNPG en 2016 supérieur à 6,5 Mds€ pour le groupe Crédit Agricole
  • Un RNPG en 2016 supérieur à 4 Mds€ pour Crédit Agricole S.A.

 

Un plan à moyen terme qui met l’accent sur la banque de proximité et les métiers de l’épargne et de l’assurance, tout en donnant la priorité à la croissance organique

 

Une solvabilité encore renforcée en 2016 avec des ratios CET1 Bâle 3 non phasés de :

 

  • 14,0% pour le groupe Crédit Agricole
  • >10,5% pour Crédit Agricole S.A.

 

Dividende : à l’horizon 2015, une hypothèse de taux de distribution à 50%, avec une part en numéraire de 50%

 

 

Crédit Agricole 2016 : quatre axes de développement :

 

  • Innover et transformer la banque de proximité du Groupe pour mieux servir ses clients et accentuer son leadership en France
    • Engager une transformation différenciée de la banque de proximité, pour répondre aux nouvelles attentes des clients, en cohérence avec les spécificités et les positionnements des réseaux et de leurs clientèles.
  • Intensifier les synergies de revenus au sein du Groupe
    • Développer les synergies, principalement à travers la bancassurance mais aussi entre les services spécialisés et les banques de proximité du Groupe ; renforcer les positions sur les domaines d’excellence.
  • Réaliser un développement ciblé en Europe
    • Amplifier la croissance organique en Italie, le second marché domestique du Groupe, accélérer le développement dans les métiers de l’épargne et de l’assurance, notamment en  gestion d’actifs et poursuivre une stratégie ciblée pour les autres métiers.
  • Investir dans les ressources humaines, accentuer l’efficacité du Groupe et maîtriser les risques
    • Réaliser un programme d’investissements de 3,7 Mds€, investir dans les ressources humaines, finaliser la convergence informatique et poursuivre la réduction des charges, tout en maintenant une politique exigeante de maîtrise du risque.

 

 

 

 

 

  •