02.12.2015

La 9ème édition du Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises récompense l’ouvrage de Thomas Figarol sur l’industrie du diamant à Saint-Claude de 1870 à 1914

Pour sa neuvième édition, le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises a été attribué à Thomas Figarol, pour sa thèse de doctorat d’histoire intitulée Le district industriel de Saint-Claude et le monde du diamant à l’âge de la première mondialisation (1870-1914) soutenue à l’Université de Franche-Comté.

 

S’appuyant sur l’exploitation rigoureuse d’un corpus de sources locales, la thèse de Thomas Figarol offre une plongée dans l’univers méconnu de la taille de diamant dans le Haut-Jura à la veille de la première Guerre mondiale. Il ressuscite une activité dominée par de nombreux patrons à la tête de petits ateliers de transformation qui mobilisent une main-d’œuvre très spécialisée organisée en syndicat. Thomas Figarol apporte un éclairage original sur la façon dont cette industrie locale progressivement structurée au sein de sociétés coopératives, s’insère dans un réseau de négoce à la dimension mondiale. L’auteur analyse avec finesse le positionnement de Saint-Claude dans un marché international en pleine croissance avec le début de l’exploitation des gisements découverts en Afrique du Sud. Il brosse un portrait très vivant des acteurs de cette branche diamantaire par le biais de biographies et par l’analyse des relations qu’entretiennent patrons, ouvriers, coopératives et syndicat entre eux mais aussi avec le monde des négociants qui dominent le marché du diamant. Dépassant le cadre de l’analyse de la réussite d’un mouvement coopératif local, Thomas Figarol propose aussi une réflexion plus large sur le positionnement des coopératives dans un marché de niche, la notion de patron ainsi que sur le monde du diamant, son marché, ses réseaux et ce que représentait la mondialisation au début du XXème siècle.

 

Le jury a par ailleurs tenu à distinguer par une mention spéciale et une aide à la publication la thèse d’Anne-Line Brosse intitulée Les acteurs des filières fromagères auvergnates (1881-1955). Approche sociale et culturelle du processus de structuration des filières (Université de Lyon 2). Cette recherche se distingue par sa démarche originale en essayant de reconstituer les logiques de structuration des filières fromagères auvergnates à partir d’une tentative de micro-histoire des acteurs et non à partir d’une logique productive désincarnée.

 

Organisé en partenariat avec la revue « Entreprises et Histoire », le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises vise à valoriser les travaux de recherche inédits sur l’histoire des entreprises en France du XIXe au XXIe siècle. Le Prix s’attache à distinguer la pertinence et l’originalité de la problématique, la solidité des sources et de la méthode ainsi que la qualité de l’écriture d’un ouvrage. Présidé par Jérôme Brunel, Secrétaire général de Crédit Agricole S.A., le jury est composé de personnalités de la banque, de l’université, de la recherche et de la presse. Le prix est doté de 15 000 euros, dont la moitié est destinée à faciliter l’édition du travail primé.

 

Le dossier de presse est disponible sur demande auprès du service de presse