11.12.2015

Amundi devient partenaire du Village by CA

Amundi soutient le Village by CA, écosystème dédié au business et à l’innovation conçu par le Crédit Agricole, qui accompagne une centaine de start-up agissant dans des domaines aussi variés que l’environnement, la santé, l’agriculture ou les services digitaux.

Aux côtés de filiales du groupe et de grandes entreprises françaises ou internationales telles Orange, Engie, Philips, Sanofi, HP, Nec, Microsoft et IBM, Amundi participe à la sélection et au mentorat des start-up. Il s’agit à la fois de contribuer au succès de ces jeunes entreprises, de saisir les opportunités de collaboration avec les différents acteurs du Village by CA, et de faire bénéficier ses salariés des innovations issues du Village by CA.

 

Le Village by CA est conçu comme un lieu de partage et de création organisé autour de quatre grandes

missions :

-  favoriser l’émergence de projets innovants et de nouveaux talents ;

-  accompagner les jeunes entreprises dans la mise en œuvre de leurs solutions et dans leur réussite commerciale ;

-  promouvoir, accélérer et diffuser l’innovation sous toutes ses formes ;

-  servir le développement économique des territoires.

 

Amundi inscrit ce partenariat dans une démarche d’innovation globale articulée autour de trois axes : le soutien à l’innovation, le développement de services 100 % digitaux, et l’acculturation de ses collaborateurs aux enjeux du digital. Amundi poursuit ainsi l’objectif de contribuer à la différenciation du groupe Crédit Agricole dans la relation clients, par la mise à disposition d’outils et de fonctionnalités multicanales.

 

« Nous proposerons notamment des conférences à l’attention des jeunes entreprises innovantes dispensées par notre filiale de Private Equity afin d’amener leur chef d’entreprise à une meilleure  compréhension des mécanismes de levée de fonds », précise Fathi Jerfel, directeur de la ligne métier réseaux Partenaires et Solutions d’Epargne. Parallèlement, ce partenariat permettra aux différents services d’Amundi de mieux identifier les domaines d’activité des start-up présentes et donc de faire appel à leur savoir-faire. »